Retour sur une séance – Allergie & soin chamanique

Aujourd’hui, je vais vous raconter le cas d’une cliente.

Cette cliente est apicultrice amatrice depuis 2 ans. Elle a l’habitude de se faire piquer par ses petites protégées. Elle n’a jamais été allergique à ces piqures, jusqu’à très récemment où elle a fait une violente crise anaphylactique*. Elle a dû aller aux urgences. Elle s’est alors mise à craindre les abeilles et s’est posée des questions sur la pérennité de son activité.

Elle me met au courant de sa situation et je lui demande l’autorisation d’enquêter sur ce problème.

Je trouve qu’il y en a 2. Le premier problème est qu’il y a une cheminée cosmo-tellurique négative proche de ses ruches. Comme elle est négative, elle dérange les abeilles qui ne sont pas trop calmes et dociles. Elles sont donc plus à même d’attaquer lors de travaux apicoles. Ce problème devra être résolu plus tard car il nécessitera non pas de déplacer mais de purifier cette cheminée.

Le problème majeur est tout autre et concerne sa pratique de l’apiculture. En effet, j’ai appelé l’esprit des abeilles et il m’a dit pourquoi elle est devenue allergique. Pour les abeilles l’apiculteur est un voleur, il prend le miel qu’elles ont mis des jours et des jours à fabriquer et qui leur sert pour élever les larves et de nourriture l’hiver. Donc pour alerter cette apicultrice sur sa mauvaise façon d’agir, les abeilles l’ont rendu allergique à leurs piqures.

Je fais donc un retour de ça à ma cliente, qui ne fut pas surprise car depuis qu’elle s’est mise à l’apiculture, elle avait un pincement au cœur à chaque fois qu’elle récupérait le miel des ruches. Le travail à faire maintenant est d’accepter cela et de demander pardon aux abeilles. Il faut qu’elle le fasse à l’heure où la ruche est à son maximum d’activité. Elle se positionne devant (pas trop près!), elle appelle l’esprit des abeilles et elle prononce les phrases du protocole “ho’oponopono” (voir explications dans mon premier article). Cela doit venir du cœur car les abeilles sont amour et le sentent. Leur donner notre amour les rend heureuses. Alors que ma cliente songeait à ce rituel sans le faire vraiment, je voyais déjà son taux d’allergie aux piqures d’abeilles diminuer doucement. Jusqu’au jour où il est tombé à zéro: le jour où elle a vraiment appliqué le protocole. Depuis, elle s’est refaite piquer par des abeilles et n’a eu aucun symptôme, aucune allergie. Elle fait quand même plus attention qu’avant.

Par contre sa façon de pratiquer l’apiculture devra évoluer vers une apiculture en conscience, à l’écoute et dans l’ouverture totale du cœur avec l’Abeille. Elle devra demander aux abeilles l’autorisation de leur prendre du miel à chaque fois, quitte à en prendre moins pour leur en laisser plus pour l’hiver. Sinon elle redeviendra allergique aux piqures d’abeilles.

***************************************************************************************

Pour aller plus loin

Dans sa définition la plus classique, le chamane est un homme ou une femme ayant le don de communiquer avec les esprits. Ayant accès au monde des esprits, il accède également à une nouvelle forme de connaissance et comprend la vie sous de nouveaux angles, dans un sens plus large.Le chamane peut donc apporter, si cela lui est demandé, un éclairage complémentaire et donner du sens à des situations qui ne semblent pas toujours en avoir. Il participera ainsi à la compréhension et à la réparation des blessures et des blocages de la personne qui le consulte. Ces blocages ont besoins d’être conscientisés pour pouvoir être dissouts. Contrairement aux soins énergétiques où parfois ils n’ont pas besoin de l’être.Ce soin peut parfois révéler des blessures cachées ou oubliées et susciter des émotions nouvelles qui seront à accepter ou tout du moins à apprivoiser le temps que l’harmonisation énergétique et surtout la libération des mémoires énergétiques se réalisent complètement.

***************************************************************************************

Lexique

*Choc anaphylactique : C’est une réponse allergique grave qui cause des réactions soudaines et dangereuses pour la victime, notamment au niveau de la respiration. Il se caractérise également par une chute de la tension artérielle ainsi qu’une éventuelle perte de conscience. Il peut être extrêmement dangereux car il peut entraîner le décès de la victime. En cas de choc anaphylactique, la vie de la victime est donc en danger et des soins doivent lui être administrés le plus tôt possible.